📚 Tout le monde mĂ©rite d’ĂȘtre riche

Auteur du best-seller “Tout le monde mĂ©rite d’ĂȘtre riche“, Olivier Seban a crĂ©Ă© sa premiĂšre entreprise Ă  23 ans pour devenir millionnaire Ă  32 ans. Il nous explique dans cet ouvrage comment accĂ©der Ă  la libertĂ© financiĂšre, autrement dit, tout ce dont nous n’apprenons pas Ă  l’Ă©cole!

Vous voulez dĂ©couvrir “ce que vous n’avez jamais appris Ă  l’Ă©cole Ă  propos de l’argent” ? Ce rĂ©sumĂ© est fait pour vous ! 🙂

Tout le monde mĂ©rite d’ĂȘtre riche

 

“Ce n’est pas l’argent qui est la source de tous les maux, mais l’Amour de l’argent.”

Bible – TimothĂ©e, chapitre 6, verset 10

Introduction

 

20% des gens possĂšdent 80% des richesses

50% des gens finissent leur vie avec moins de 100 000€

À savoir avant d’aller plus loin, Oliver Seban s’intĂ©resse et met en avant 3 grandes formes d’investissement:

  • l’Immobilier,
  • la Bourse
  • la CrĂ©ation d’Entreprise.

Il nous les détaille et les analyse à travers 3 axes principaux :

  • l’Accumulation,
  • l’Investissement,
  • la Protection.

DĂšs le dĂ©but de l’ouvrage, l’auteur nous fait par des idĂ©es reçues et des rĂ©alitĂ©s liĂ©es Ă  l’argent, et nous expose pourquoi certaines personnes deviennent riches tandis que d’autres n’y arriveront jamais malgrĂ© tous leurs efforts.  Je vous laisserai dĂ©couvrir pourquoi par vous-mĂȘme 🙂

 

Accumulation

L’accumulation est l’impulsion pour crĂ©er quelque chose Ă  fructifier. Autrement dit, on peut rĂ©sumer l’accumulation par l’opĂ©ration suivante :

ACCUMULATION = LES REVENUS* – LES NÉCESSITÉS**

*Les revenus Ă©tant tout ce qui rentre dans notre poche

**Les nécessités étant tout ce que je dois obligatoirement dépenser (= besoins réels)

Pour ce faire, le principe primordial, LA rĂšgle indispensable de base consiste Ă  : SE PAYER EN PREMIER ! C’est Ă  dire de mettre automatiquement au moins 10% de son argent de cĂŽtĂ© selon ses diverses rentrĂ©es. En rĂ©sumĂ©, l’accumulation c’est constituer une Ă©pargne.

PS: Les riches et futurs riches se payent entre 15 à 20% (voir plus) en premier 😉

 

Le plus important n’est pas combien je gagne mais 

1/ Combien j’arrive Ă  garder

2/ Comment j’utilise mon argent

C’est pour cela que l’auteur insiste bien sur le fait que pour s’enrichir, il ne faut JAMAIS contracter de crĂ©dits Ă  la consommation. Si nous devions rĂ©aliser un achat (vĂ©hicule, gadgets technologiques…), le paiement doit se faire comptant. Si nous n’avons pas les moyens de procĂ©der ainsi, il faut alors revoir ses besoins Ă  la baisse.

En effet, il faut comprendre qu’un crĂ©dit peut ĂȘtre :

  • Source d’enrichissement : crĂ©dit immobilier avec un projet autofinançable par exemple – j’y reviendrai par la suite
  • Source d’approvisionnement : crĂ©dits Ă  la consommation pour un vĂ©hicule par exemple (intĂ©rĂȘts dĂ©biteurs sans projet de rendement)

D’ou l’importance de bien diffĂ©rencier les revenus des dĂ©penses, puis les revenus actifs* des revenus passifs**.

*Les actifs sont toutes les valeurs capables de générer directement ou indirectement des revenus matérialisés par les sommes qui entrent sur notre compte en banque.

Exemples d’actifs :

  • travail / salaire = revenus
  • immobilier : loyer = revenus
  • bourse : actions produisant des dividendes
  • Placements financiers = intĂ©rĂȘts crĂ©diteurs
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 L'art du calme intĂ©rieur

 

**Les passifs représentent les diverses dettes contractées + le coût des nécessités. Autrement dit, nos dépenses.

Exemples de passifs :

  • FiscalitĂ© : les impĂŽts
  • CrĂ©dits : intĂ©rĂȘts dĂ©biteurs
  • NĂ©cessitĂ©s de la vie quotidienne ; nourriture, habillement…
  • Pension alimentaire, amendes…

 

PossĂ©der et acquĂ©rir plus d’actifs que de passifs

Afin de devenir indépendant financiÚrement, nos objectifs se résument donc à faire grossir nos actifs, à limiter et réduire nos passifs, et à veiller à ce que nos recettes soient supérieures à nos dépenses.

 

Investissement

Ce qui nous amĂšne maintenant aux investissements. Il ne faut pas travailler pour l’argent mais au contraire faire en sorte que l’argent travaille pour nous. Subtile nuance qui a toute son importance !

C’est pour cela que l’auteur nous indique un certain nombre de “rĂšgles” de base Ă  respecter afin de pouvoir investir efficacement dans le but de s’enrichir Ă  long terme :

  • Il faut investir uniquement sur des actifs qui vaudront plus chers demain, et/ou capables de gĂ©nĂ©rer de la richesse et des revenus. 
  • Il ne faut jamais contracter de crĂ©dit pour acheter quelque chose qui peut potentiellement valoir moins cher demain.

MĂȘme les crĂ©dits Ă  la consommation Ă  taux 0%, car ils servent Ă  acquĂ©rir des Ă©lĂ©ments de passif !

Gardez Ă  l’esprit qu’il faut s’enrichir avant, et dĂ©penser aprĂšs. Et que 1€ utilisĂ© pour acheter un actif vaudra plus cher que 1€ utilisĂ© pour financer un passif ! 🙂

En ayant cet Ă©tat d’esprit et cette intelligence financiĂšre, nous intĂ©grons deux “concepts” dĂ©finis par Olivier Seban:

  • PEGR = Petits Efforts Gros RĂ©sultats
  • GEPR = Gros Efforts Petits RĂ©sultats

C’est de cette maniĂšre que nous pouvons toutes et tous atteindre l’indĂ©pendance financiĂšre, soit le fait que les revenus nets de nos actifs gĂ©nĂšrent suffisamment de rentrĂ©es pour couvrir nos nĂ©cessitĂ©s.

Il est donc nĂ©cessaire de se focaliser sur l’acquisition d’actifs permettant de s’enrichir, plutĂŽt que de financer des passifs et par consĂ©quent payer plus d’impĂŽt!

VoilĂ , il ne nous reste maintenant plus qu’Ă  investir ! Et plus tĂŽt nous commencerons, plus vite nous nous enrichirons 🙂

 

L’Immobilier

Pour investir en immobilier, il est fortement recommandĂ© (voire indispensable) d’utiliser ce que l’on appelle un “effet de levier” permettant de propulser / d’accĂ©lĂ©rer notre vitesse d’enrichissement.

“Donnez-moi un levier assez long, je soulĂšverai le monde” 

ArchimĂšde

Prenons un exemple d’un effet de levier appliquĂ© Ă  l’acquisition d’un bien immobilier Ă  travers 4 Ă©lĂ©ments (essayez d’imaginer et/ou de dessiner le schĂ©ma que je vais vous exposer):

  1. L’objectif Ă  atteindre = un apport de 100 000€ par exemple
  2. Le point d’appui = (moi) ma capacitĂ© Ă  rembourser l’emprunt obtenu
  3. Le levier = par exemple 100 000€ sur 20 ans Ă  5% = 656€/mois (effort Ă  fournir) OU autre exemple 100 000€ sur 10 ans Ă  5% = 2303€/mois (soit un effort Ă  fournir de 3,5 fois supĂ©rieur Ă  l’exemple prĂ©cĂ©dent). En rĂ©sumĂ©, plus le levier sera long, moins d’effort sera Ă  fournir.
  4. La force appliquĂ©e pour soulever l’objectif (n°1) = la somme Ă  rembourser chaque mois. Plus la force sera importante, plus l’Ă©difice le sera Ă©galement, et plus le montant de l’acquisition d’un bien immobilier pourra ĂȘtre consĂ©quent.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 L'effet cumulĂ©

Vous avez maintenant un exemple typique de crĂ©ation de richesse. Et Ă  savoir que moins nous avancerons d’argent, plus notre rendement sera important!

Et pour amoindrir le risque de ne pas pouvoir le crĂ©dit, 2 solutions / astuces s’offrent Ă  nous (pouvant se combiner):

  • Prendre un crĂ©dit suffisamment long pour que les mensualitĂ©s n’impactent pas suffisamment ses ressources. Attention: en contre-partie, il y aura plus d’intĂ©rĂȘts pour couvrir ce risque!
  • S’assurer de pouvoir louer son bien immobilier pour un montant plus ou moins proche de la mensualitĂ© du crĂ©dit = projet autofinançable

Mais gardons bien cette philosophie trĂšs importante en tĂȘte : il faut avancer le moins d’argent possible afin de limiter le risque au maximum.

 

La Bourse

Je m’Ă©tendrai moins sur cette forme d’enrichissement en comparaison Ă  l’immobilier, cependant je tiens Ă  vous lister deux rĂšgles trĂšs importantes que j’ai retenues :

  1. Nous ne gagnerons jamais d’argent si nous ne sommes pas prĂȘts Ă  en perdre. 
  2. Si nous laissons nos Ă©motions prendre le dessus, nous perdrons de l’argent. 

Ces deux rĂšgles rĂ©sument Ă  mon sens l’Ă©tat d’esprit Ă  adopter pour pouvoir apprendre et utiliser la Bourse.

Je vous laisserai le soin si vous souhaitez aller plus loin dans l’apprĂ©hension de ce domaine en recherchant les mots-clĂ©s comme : indices, CMR (CoĂ»t Moyen RapportĂ©), Actions, Tracker, Dividendes, FCP (Fond Commun de Placement)…

 

La CrĂ©ation d’Entreprise

Pour crĂ©er sa propre entreprise, voici quelques prĂ©alables indispensables dont nous fait part l’auteur:

  • avoir une expĂ©rience dans le domaine que vous souhaitez exploiter,
  • avoir un produit/service qui rĂ©pond Ă  la demande du marchĂ©,
  • avoir une protection contre la concurrence,
  • disposer d’un capital suffisant,
  • ĂȘtre capable de se remettre en question,
  • savoir s’arrĂȘter,
  • avoir les qualitĂ©s d’un manager comme se sĂ©parer des mauvais Ă©lĂ©ments et valoriser les bons Ă©lĂ©ments.

Il faut également savoir se payer en premier, car si nous étions amenés à déposer le bilan, ce ne sont ni nos clients, ni nos banquiers qui viendront à notre secours!

De plus, au moindre doute mieux vaut s’abstenir. Il ne faut pas se prĂ©cipiter afin de faire ses investissements sereinement lorsque l’on a les idĂ©es claires.

Enfin, il ne faut pas ĂȘtre Ă©tonnĂ© ou effrayĂ© de tomber du premier coup sur la bonne affaire. Il est bien Ă©videmment possible de rĂ©ussir du premier essai 🙂

 

Protection

Une fois l’accumulation, l’investissement, l’enrichissement…la suite logique est de protĂ©ger son argent en optimisant le prĂ©sent pour anticiper l’avenir.

 

Conclusion

Comment s’enrichir ?

Tout d’abord, il faut croire en soi et se dire que “si les autres en sont capables, pourquoi je n’en serai pas capable Ă©galement”?! 😉

Ensuite, il faut agir pendant que les autres parlent encore. Ne pas Ă©couter pas son entourage ayant des pensĂ©es et croyances limitantes, mais passer Ă  l’action en Ă©coutant ses propres convictions. Le passage Ă  l’action est indispensable dans l’objectif de s’enrichir sur le long terme.

La seule chose qui nous permettra rĂ©ellement de s’enrichir, ce n’est pas de prendre la dĂ©cision de le faire, mais de le faire rĂ©ellement.

Je le rĂ©pĂšte : seule l’action nous enrichira! 

Et enfin, comme l’a si bien rĂ©pĂ©tĂ© Olivier Seban dans de nombreux passages de son livre: N’OUBLIONS PAS DE NOUS PAYER EN PREMIER !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 Comment se faire des amis et influencer les autres ?

 

3 phases pour y arriver

  • Phase 1
    • se payer en premier = “Je suis la prioritĂ© PRIORITAIRE”
    • enclencher le pilote automatique = automatiser les tĂąches pour ne pas s’en occuper / revenir dessus / dĂ©river / changer d’avis… (PEGR)
  • Phase 2
    • Le grand nettoyage = bilan complet de ma situation (rentrĂ©es / dĂ©penses)
      • Liquider mes crĂ©dits
      • Vider mes placards et greniers (de l’inutile et superflu bien entendu)
      • Identifier mes actifs
      • ApprĂ©cier la valeur des choses = nĂ©cessitĂ© ou superflu + rapport coĂ»t / utilitĂ©
  • Phase 3
    • Investir
      • DĂ©pend de son Ăąge, sa situation familiale Ă©conomique, intĂ©rĂȘts, goĂ»t du risque…

Il ne vous reste plus qu’Ă  passer Ă  l’action maintenant 🙂

 

Mon avis

Tout le monde mĂ©rite d’ĂȘtre riche” fut l’un des premiers livres que j’ai lu Ă  propos de l’indĂ©pendance financiĂšre. Je ne peux que vous recommander de lire ce livre si vous souhaitez devenir indĂ©pendant financiĂšrement et si vous ne savez pas par oĂč commencer.

De plus, ce livre est trĂšs accessible et facile Ă  lire du fait que l’auteur s’adresse Ă  ses lecteurs avec clartĂ© et simplicitĂ©, sans utiliser un jargon de banquier ou de courtier.

Ce que j’ai Ă©galement apprĂ©ciĂ© dans cette lecture, c’est qu’Olivier Seban nous pousse Ă  faire une introspection autant sur nous-mĂȘme que sur notre relation avec l’argent. Il Ă©voque entre autres de fausses croyances que l’on peut avoir de l’argent comme par exemple : l’argent est une mauvaise chose ; il faut dĂ©jĂ  ĂȘtre riche pour pouvoir investir ; ĂȘtre riche se fait au dĂ©triment des autres…

Ce livre nous est trĂšs utile et bĂ©nĂ©fique afin de faire un point sur notre propre budget ainsi que sur notre gestion financiĂšre en comprenant certaines notions de base : diffĂ©rence entre des revenus actifs et passifs ; l’importance de se payer en premier…).

Enfin, il aborde de maniĂšre gĂ©nĂ©rale les 3 grands piliers d’enrichissement qui sont :

  1. L’immobilier
  2. La bourse
  3. La crĂ©ation d’entreprise

De nombreux conseils simples et applicables y sont mentionnés afin de mieux gérer notre budget, de savoir comment investir et trouver une bonne affaire, comment financer son projet ou encore créer son entreprise.

Pour ma part, ce livre m’a lancĂ© dans une dĂ©marche proactive voulant en savoir plus, et m’a motivĂ© Ă  passer rapidement Ă  l’action. AprĂšs cette lecture, j’ai suivi et appliquĂ© certains conseils de cet ouvrage. Aujourd’hui, je cherche Ă  en apprendre davantage en me formant et m’informant Ă  travers d’autres livres (voir mes recommandations), des formations, des blogs spĂ©cialisĂ©s et des mentors.

N’attendez plus pour dĂ©buter ou amĂ©liorer votre Ă©ducation financiĂšre 🙂

Achetez tout le monde mĂ©rite d’ĂȘtre riche sur Amazon

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ou ce résumé vous a-t-il donné envie de le lire ?

Partagez-moi votre avis dans les commentaires.

  • 10
    Partages