ūüďö P√®re riche, P√®re pauvre

P√®re riche, P√®re pauvre” version fran√ßaise de “Rich Dad, Poor Dad” est un livre tr√®s enrichissant et captivant sur le domaine de la gestion financi√®re. Son auteur, Robert T. KIYOSAKI, nous d√©montre que devenir riche ne s’apprend pas √† l’√©cole !

En effet, il expose que la principale raison pour laquelle les personnes rencontrent g√©n√©ralement des probl√®mes financiers est qu’ils n’ont obtenu aucune √©ducation √† l’√©cole en termes de gestion financi√®re.

R√©sultat, les personnes apprennent √† travailler au service de l’argent mais n’apprennent pas √† mettre l’argent √† leur service.

Vous aussi vous souhaitez am√©liorer votre gestion financi√®re et en apprendre davantage sur les finances d’une mani√®re incroyablement¬† simple et pertinente ?

Alors ce r√©sum√© est fait pour vous ! ūüôā

Père riche, Père pauvre

 

Introduction

Ce livre est tir√© de l’histoire de l’auteur, Robert T. KIYOSAKI, et de ses deux p√®res. Le premier est docteur et a fait de grandes √©tudes, le second n’a pas pass√© la 4√®me. Les deux poss√®dent un bon salaire mais l’un des deux aura des difficult√©s financi√®res toute sa vie et laissera derri√®re lui de lourdes dettes √† ses descendants, tandis que l’autre deviendra l’un des hommes les plus riches d’Hawa√Į et laissera derri√®re lui un h√©ritage de plusieurs dizaines de millions de dollars √† sa famille.

Dans ce livre, Robert KIYOSAKI va nous exposer les points de vue de ses deux p√®res et des le√ßons inestimables sur l’argent qu’il a su en tirer afin de nous les transmettre dans cet incroyable ouvrage.

Les deux p√®res sont totalement diff√©rents mais sont tout de m√™me d’accord sur un point : l’√©ducation joue un r√īle primordial dans la vie.

L’un est persuad√© que les grandes √©tudes sont incontournables, l’autre pense que devenir financi√®rement intelligent va permettre au petit Robert (KIOYSAKI !) de devenir riche. Cependant, le probl√®me avec l’√©ducation financi√®re est qu’elle n’est pas enseign√©e √† l’√©cole…mais √† la maison avec la famille !

Malheureusement, la plupart du temps, les familles apprennent √† leurs enfants √† devenir pauvre plut√īt que riche… Bien entendu, ce n’est pas par manque d’amour pour leurs enfants, bien au contraire ! C’est simplement que la famille en question est ignorante √† ce sujet ou tout simplement qu’elle ne conna√ģt pas assez (voire pas du tout) les m√©thodes d”enrichissement, leurs fonctionnements et leurs m√©canismes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  ūüďö 59 secondes pour prendre les bonnes d√©cisions
[D’ailleurs, j’en profite pour ouvrir une parenth√®se : si vous aussi vous n’avez pas de p√®re riche, cherchez √† apprendre aupr√®s de ceux qui le sont. Entourez-vous de personnes inspirantes et ayant du succ√®s dans leur domaine, inspirez-vous d’eux, et investissez en vous. Je vous recommande fortement de lire des ouvrages provenant de Robert KIYOSAKI, Warren BUFFET, Napoleon HILL, Dale CARNEGIE… et tant d’autres !]

 

Les principes de base à retenir

 

L’actif et le passif

Le principe d’enrichissement expos√© dans ce livre est facilement compr√©hensible avec deux concepts tr√®s simples :

  1. L’actif : quelque chose qui va vous permettre de rentrer de l’argent dans votre poche,
  2. Le passif : quelque chose qui va, au contraire, faire sortir de l’argent de votre poche.

 

En analysant un peu plus dans le détail, tout peut être un actif ou un passif.

Prenons pour exemple une voiture :

Si vous en achetez une, la plupart du temps il va s’agir d’un passif : vous allez perdre de l’argent car sa valeur va diminuer au fil du temps…

Cependant, si vous avez une profession n√©cessitant un v√©hicule, comme par exemple commercial ou chauffeur de taxi, et que ce m√™me v√©hicule vous facilite certaines de vos affaires tout en contribuant √† l’am√©lioration de vos activit√©s, alors on peut dire que votre v√©hicule pourra devenir un actif, c’est-√†-dire qu’elle vous permet de rentrer de l’argent dans votre poche ūüôā

 

Prenons maintenant un nouvel exemple : une maison (ou un appartement si vous préférez !)

Si vous poss√©dez une maison et qu’avec les diff√©rentes factures, taxes, travaux et tout autre d√©pense, celle-ci vous fait perdre de l’argent, alors il s’agit bien d’un passif.

Par contre, si vous louez votre maison et qu’elle vous permet d’obtenir une source de revenu, c’est un actif = elle vous permet de rentrer de l’argent dans votre poche ūüôā

 

La gestion financière

Chaque “classe sociale(car il ne faut pas s’en cacher, elles existent bien) ont une gestion financi√®re totalement diff√©rente ayant pour cons√©quence des r√©sultats diff√©rents dans leur vie…ūüėČ

Sch√©matisons ces propos par un d√©coupage entre 3 “classes sociales” distinctes, ou si vous pr√©f√©rez, en 3 cat√©gories :

  • Les pauvres :
    • Exemple de revenus mensuels : 1 500‚ā¨
    • D√©pensent simplement leur argent
    • Ne font pas de distinction entre des actifs et des passifs
    • Uniquement des achats / d√©penses quotidiennes (nourriture, v√™tements…) : – 1 500‚ā¨
    • Restant √† la fin du mois : 0‚ā¨ (plus ou moins)
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  ūüďö Lib√©rez votre cerveau

 

  • Les classes moyennes
    • ¬†Exemple de revenus mensuels : 4¬†500‚ā¨
    • Ont des d√©penses √©galement (nourriture, v√™tements…) et parfois plus √©lev√©es que les pauvres : – 1 800‚ā¨
    • Ach√®tent des choses qui vont leur permettre de para√ģtre riche, d’√™tre dans l’apparence (maison, voiture…) : – 2 500‚ā¨ = achat de passif
    • Consid√®re leur habitation principale comme leur investissement le plus important : pourtant le plus souvent, cela leur co√Ľte plus d’argent que leur en rapporte
    • Restant √† la fin du mois :¬†200‚ā¨

 

  • Les riches
    • Exemple de revenus mensuels : 2 000‚ā¨
    • Ont √©galement des d√©penses quotidiennes : – 1500‚ā¨
    • Restant √† la fin du mois : 500‚ā¨
    • Passe leur temps, leur √©nergie et leur argent √† acheter des actifs : 500‚ā¨
    • Et plus leurs actifs vont rapporter d’argent, plus ils vont en acheter !
    • Par effet boule de neige, les riches deviendront de plus en plus riches :¬†revenus mensuels augmentant √† 2 500‚ā¨, puis 3 000‚ā¨, puis 5 000‚ā¨…. tandis que les pauvres et les classes moyennent n’√©volueront pas (ou peu).

 

“Les revenus de d√©part”

En r√©alit√©, l’argent que l’on gagne au d√©part n’a pas d’importance !

Vous pouvez tr√®s bien gagner 8 000‚ā¨ par mois et tout d√©penser dans des absurdit√©s en menant un “grand train de vie” (grande villa, voiture r√©cente toutes options, champagne au petit-d√©jeuner…) pour qu’au final il ne reste plus rien √† la fin mois… ou √† l’inverse, vous ne pouvez gagner “que” 1 500‚ā¨ par mois d√®s aujourd’hui, et r√©investir tout l’argent qu’il vous reste chaque mois (500‚ā¨ par exemple) dans des actifs afin de devenir de plus en plus riche au fil du temps, jusqu’√† peut-√™tre m√™me atteindre la libert√© financi√®re et ne plus avoir besoin de travailler¬†ūüėČ

 

Quelques exemples de passifs

Certains passifs sont intemporels et continuent d’√™tre des piliers indiscutables afin de s’enrichir.

Pour ne vous citer que les 4 principaux :

  1. L’immobilier
  2. La bourse
  3. L’entrepreneuriat
  4. Internet

Cela peut √™tre la cr√©ation et la vente de produits physiques ou virtuels, des prestations de services, des investissements… Il existe de nombreuses opportunit√©s de nos jours !

Bien-s√Ľr dans l’esprit de certaines personnes, investir dans l’immobilier ou dans un business, ou encore acheter des actions en bourse, semblent risqu√© et pr√©sage une probable perte d’argent.¬†A contrario, ils pr√©f√®rent acheter le dernier gadget technologique √† la mode qui, dans quelques ann√©es, ne vaudra plus rien !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  ūüďö L'art du calme int√©rieur

Personnellement, je pr√©f√®re perdre de l’argent en ayant essay√© d’investir dans quelque chose qui me permettrait potentiellement de “rentrer de l’argent dans ma poche” plut√īt que d’acheter les derniers gadgets dont je n’ai absolument pas l’utilit√©.

Et pour aller m√™me encore plus loin ! M√™me si au final je perds de l’argent en essayant d’acheter ou de produire un actif, les le√ßons que je retiens de mes “√©checs” sont incroyablement plus enrichissantes que de rester assis paresseusement dans mon canap√© √† utiliser mon dernier gadget ab√™tissant et sans int√©r√™t √† mon d√©veloppement personnel…

Et vous, prenez-vous les devants et osez-vous commettre des erreurs pour essayer d’obtenir plus dans votre vie ? ūüôā

 

En résumé

Si vous ne deviez retenir “que” 3 grandes principes partag√©s g√©n√©reusement par Robert KIOYSAKI parmi de nombreux autres, dont je vous laisse le plaisir de les d√©couvrir en vous recommandant la lecture compl√®te de son livre, ce serait :

  1. d’√™tre financi√®rement intelligent en apprenant des autres, et plus particuli√®rement aupr√®s de ceux qui sont riches (ou en devenir),
  2. de limiter ses d√©penses (ou du moins d’apprendre),
  3. de se focaliser sur les actifs en limitant les passifs.

 

Mon avis

Ce livre est pour moi LA r√©f√©rence pour commencer son √©ducation financi√®re. Inspirant, enrichissant, motivant… c’est une v√©ritable p√©pite que je vous recommande une nouvelle fois de lire !

L’auteur nous transmet toute son exp√©rience personnelle et son √©ducation financi√®re afin de vous permettre de prendre le m√™me chemin : celui de la libert√© financi√®re.

De plus, la présentation est très originale avec ses deux pères facilitant la lecture et les propos énoncés de ce bouquin.

N’attendez plus, c’est le livre qu’il vous faut si vous souhaitez am√©liorer vos finances et votre gestion financi√®re ūüôā

Acheter Père riche Père pauvre sur Amazon

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ou est-ce que ce résumé vous a donné envie de le lire ? 

D√ģtes-le moi dans les commentaires !

  • 19
    Partages