Ma retraite spirituelle en Australie

Aujourd’hui, je vous propose un article un peu différent… Un feedback sur une expérience unique que j’ai eu l’opportunité de vivre en Australie : UNE RETRAITE SPIRITUELLE !

Bon je vous arrête tout de suite, je ne suis pas rentré dans une secte, loin de là d’ailleurs! 🙂

Durant mon séjour en Australie, j’ai eu l’occasion d’être volontaire pendant plusieurs semaines au sein d’une retraite dans les Blue Mountains, à environ 90km de Sydney.

Je vous en dis plus dans cet article sur mon expérience, mon ressenti et le bilan que j’en tire.

Bonne lecture à vous 🙂

J’ai fait une retraite spirituelle !

 

Recherchant ma prochaine étape lors de mon road trip australien, j’ai décidé d’axer mes recherches sur le site HelpX. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, c’est un site internet qui regroupe un grand nombre d’hôtes invitant des bénévoles à les aider en restant chez eux sur une courte période en échange de la restauration et de l’hébergement. On peut y retrouver des fermes, des gîtes, des ranch, des auberges de jeunesses … En moyenne, il faut travailler 4 heures par jour… mais ça c’est la théorie car ce n’était pas mon cas, je n’ai pas eu besoin d’en faire autant 🙂

Je suis tombé par hasard sur cette annonce : recherche volontaire(s) au sein d’un centre de bien-être et de yoga en plein coeur des montagnes australiennes. Les caractéristiques de l’offre correspondent à mes critères et à mes centres d’intérêt. Ni une ni deux, j’envoie un message pour soumettre ma candidature, et 2 jours plus tard c’est officiel, ma prochaine étape sera les Blue Mountains !

 

L’arrivée sur place

Sacs à dos bouclés, je pars de Sydney tout excité, et 2 heures 30 de train plus tard, Wentworth Falls me voilà !

C’est sous un soleil de plomb que je descends du train avec mes sacs. 10 minutes de marche pour rejoindre cet endroit tant attendu : Happy Buddha Retreats, où je pose mes affaires pour deux semaines de découverte.

Pour info, je précise “mes sacs” car je voyage avec un petit sac de 30L devant moi, et un gros sac de 70L derrière moi.

Environnement calme, apaisant, relaxant et entouré de verdure, ma première impression est très bonne et après l’agitation de la ville que j’avais connu auparavant (Sydney), l’endroit me semble parfait pour me ressourcer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  [6/52] Pourquoi débuter la méditation ?

Je suis accueilli par le manager qui me fait visiter l’hôtel : pour les clients, puis le “palace”  : pour les volontaires préparant la retraite. J’ai la chance d’avoir une chambre spacieuse d’où je peux admirer les magnifiques levés du soleil chaque matin.

Et petit point non-négligeable pour ma part, une piscine est à la disposition des volontaires, que nous utilisions d’ailleurs pour faire des tournois de water-polo ! Elle n’est pas belle la vie ?! 🙂

Vivre dans une communauté avec plus de 10 personnes peut sembler un peu déstabilisant au début du fait que nous venons tous d’horizons différentes avec nos propres cultures, modes et habitudes de vies.

Lors de mon passage, il y avait quelques français (5), une allemande, un chinois, une japonaise, un australien, une danoise et un étasunien… Bref,  une très belle diversité culturelle résultant d’un enrichissement personnel incroyable auprès de ces magnifiques personnes. Au passage, j’en ai bien profité pour améliorer davantage mon niveau anglais (ou plutôt d’australien!).

En échange de mon travail, j’ai pu bénéficier de l’accommodation, de l’accès à tous les cours dispensés durant les retraites (yoga, méditation…), d’une alimentaire saine, et aussi d’énormément de temps libre pour randonner en montages et admirer ces magnifiques paysages !

 

Les missions et le programme

La retraite se fait sur 3 jours, et il y a deux sessions par semaine :

  1. celle du lundi au mercredi,
  2. celle du vendredi au dimanche.

Nous avions notre emploi du temps tous les dimanches pour la semaine suivante, et il fut bien plus léger que prévu au final. Les premiers jours m’ont permis de participer à la retraite, afin de m’imprégner et commencer en douceur. Pouvoir suivre les cours, et prendre du temps pour soi était une véritable opportunité que cette retraite m’a offert.

Les mercredis et dimanches sont dédiés pour le “House Keeping”, c’est-à-dire le ménage des chambres, des salles de bains, le remplacement des draps, et le nettoyage des espaces communs.

Pour les autres jours, il y avait un roulement de diverses tâches à effectuer dont la préparation :

  • du petit-déjeuner,
  • du déjeuner,
  • du dîner,
  • des salles communes pour le début de la retraite,
  • ainsi que des “General Duties” étant généralement le jardinage et le nettoyage de la piscine.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  [1/52] Débuter ou reprendre une activité physique, c'est parti !

Anecdote : Pour l’un de mes “General Duties”, j’ai posé de la moquette dans une pièce de 20 m carré avec mon amie. C’est pour dire à quel point les tâches pouvaient être très variées!

Et en général, on arrivait à effectuer nos tâches en 1h30 (hormis en cuisine), ce qui nous laissait beaucoup de temps de libre.

 

La retraite

Lors de mon initiation, j’ai pu assister à tous les cours proposés :

1- Le yoga

Plusieurs types de yoga étaient proposés :

  • Vinyasa

Dans la pratique du Vinyasa, le souffle et le mouvement sont liés. Chaque mouvement correspond à une respiration. Il faut laisser sa respiration guider son mouvement. L’enchaînement de postures devient alors fluide, comme une chorégraphie. C’est pour cette raison que l’on appelle aussi ce yoga le « Flow ».

  • Hatha

Le yoga Hatha est une forme de yoga doux et lent, accessible à tous les niveaux. C’est un enchaînement de posture en accord avec la respiration se terminant par de la relaxation .

  • Nidra

Le yoga Nidra est communément appelé le “yoga du sommeil“. Il se pratique en position allongée, et le professeur guide ses élèves vers la méditation et la relaxation à travers sur la respiration et la visualisation (tout en restant immobile et les yeux clos).

  • Yin

Le Yin yoga consiste à suivre des étirements de longues durées, à combiner respiration lente et profonde, à faire des postures qui doivent être tenues pendant plusieurs minutes.

C’est un programme chargé et intense, car il était possible de suivre jusqu’à 3 cours de yoga par jour, dirigé par une extraordinaire professeure.

 

2- La méditation

La méditation est une méthode qui permet de prendre du temps pour soi, de se concentrer sur sa respiration, et de se relaxer profondément. Elle peut être pratiquée de différentes manières, propres à chacun.

Pour ma part, j’ai assisté uniquement à la première séance de méditation guidée. Elle m’a été très bénéfique et m’a permis d’élargir mes connaissances dans cet pratique. En effet, je me suis rendu compte que la méditation peut se pratiquer de nombreuses façons, et pas seulement en position du lotus (c’est-à-dire assis, les jambes croisées).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  [2/52] 6 bonnes habitudes alimentaires pour être en bonne santé !

Chacun trouve sa propre méditation : en faisant du sport, de la cuisine, en écoutant de la musique, en lisant, en marchant … Profiter du moment présent et respirer profondément sont également un moyen de méditer en pleine conscience selon moi.

Cet article peut également vous intéresser : pourquoi débuter la méditation ?

 

3- La musique

Il y avait un cours de “drumming circle”, c’est-à-dire un cours de tambour. La musique est un incroyable “défouloir” à ne pas laisser de côté, permettant de rester concentré à ce que l’on fait tout en lâchant prise.

 

4- Bush walks

Entre deux séances, il était possible de faire de superbes randonnées dans les montagnes. À seulement 10 minutes de marche, on pouvait découvrir une petite cascade ainsi que de nombreux chemins de randonnée balisée, allant de 1 heure à 7 heures de marche pour les circuits les plus longs et ardus. De quoi contenter les plus sportifs et les moins courageux!

La nature australienne est magnifique et m’a souvent époustouflé avec de magnifiques points de vues, des cascades à en couper le souffle et des couchers de soleil éblouissants.

Le bilan

Je dresse un bilan très positif de ces deux semaines riches en émotion, en partage et en découverte. Je n’étais pas véhiculé mais le village disposant d’une station de train qui desservait tous les villages aux alentours des Blue Mountains, il était très facile de se déplacer. De plus, de nombreux chemins de randonnée étaient à distance de marche pour profiter des paysages.

J’ai pu exercer divers “métiers”, appris énormément sur le bien-être, le yoga et la méditation. J’ai rencontré des personnes merveilleuses et reçu de nombreux enseignements, notamment sur l’importance de l’acceptation et de la gratitude, me permettant d’être plus épanoui dans mon quotidien.

En résumé, une retraite spirituelle est une expérience incroyable et unique que je ne peux que vous  recommander de vivre ! 🙂

 

Et vous, avez-vous déjà participé à une expérience similaire ? 

Partagez-moi vos expériences dans les commentaires.

  • 16
    Partages