📚 Les quatre accords toltùques

Les quatre accords toltĂšques” est un livre plutĂŽt petit et rapide Ă  lire dĂ©livrant un message puissant et impactant. Son auteur, Don Miguel Ruiz, nous livrent 4 accords, ou je les appellerai plutĂŽt 4 rĂšgles de vie, pour vaincre la peur, la haine, le jugement ou encore les croyances limitantes que peuvent nous imposer la sociĂ©tĂ© actuelle.

Ces 4 rÚgles proposées sont à entretenir dans notre vie de tous les jours afin de mieux appréhender le monde et de maniÚre plus sereine. Ces 4 rÚgles trÚs simples sont à appliquer au quotidien afin de bénéficier des puissants effets positifs autant sur nous que sur notre entourage.

Ce livre permet vraiment de se recentrer sur soi en analysant et en recherchant sa vĂ©ritable identitĂ© afin d’axer sa vie vers la libertĂ© personnelle, la joie, le bonheur ou encore l’amour inconditionnel.

Vous voulez savoir quelles sont ces 4 rĂšgles d’or et ce qui se cache derriĂšre ? Voyons cela sans plus attendre avec un rĂ©sumĂ© du livre “les 4 accords toltĂšques” 🙂

 

Les quatre accords toltĂšques

 

Accord n°1 – Que votre parole soit impeccable

 

Parlez avec intĂ©gritĂ©. Ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-mĂȘme ni pour mĂ©dire d’autrui“.

La parole est l’un des outils les plus puissants que nous possĂ©dons. Nos intentions s’expriment par elle et les mots ont un rĂ©el impact sur notre psychisme.

La preuve en est, vous souvenez-vous d’une parole blessante de l’un de vos proches ? Et bien je n’en doute pas une seconde !

On peut assimiler la parole Ă  un “sort” dont on possĂšde le pouvoir. Soit il est positif et on lance Ă  autrui de l’amour, de la joie, de l’estime…  Soit il est nĂ©gatif et dans ce cas on lance de la haine, de la peur, des croyances limitantes…

Les mots ont Ă©normĂ©ment de poids, et bien plus qu’on ne peut l’imaginer d’ailleurs ! C’est pourquoi certaines remarques peuvent rester gravĂ©es Ă  vie dans la mĂ©moire de certaines personnes et impacter leur existence.

Mais alors que faire ? Et bien il nous est fortement recommandé :

  • de modĂ©rer nos propos,
  • d’apprendre Ă  ĂȘtre diplomate,
  • de ne pas en dire trop, trop vite.

Et cela commence d’abord par le discours que l’on se tient Ă  soi-mĂȘme !

Oui car la parole est un outil de communication trĂšs puissant mais aussi Ă  double tranchant – elle peut autant nous construire que nous dĂ©truire.

Nous dĂ©duire ?” Oui car lorsque l’on tient des propos ou critiques nĂ©gatives envers soi-mĂȘme comme par exemple :

  • je suis nul(e)“,
  • je suis incapable“,
  • je n’y arriverai pas“,
  • je suis trop bĂȘte pour ça
  • Et j’en passe des vertes et des pas mĂ»res !
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  [32/52] Apprendre Ă  lĂącher prise en 6 Ă©tapes

Ne pensez-vous pas que cela risque de nous rabaisser et de nous nuire plutĂŽt que de nous hisser vers le haut ?

Alors commençons dĂšs maintenant par corriger cela en nous. Avant que notre parole soit impeccable envers les autres, il faut d’abord qu’elle le soit ENVERS NOUS ! Cessons d’ĂȘtre nĂ©gatifs envers-nous-mĂȘme, mais aussi envers les personnes que nous aimons le plus.

Pour finir, ce 1er accord nous rappelle une chose essentielle : la communication est une Ă©nergie que l’on Ă©change. En effet, si nous transmettons une Ă©nergie nĂ©gative, nous rĂ©ceptionnons une Ă©nergie nĂ©gative en retour. À l’inverse, si nous Ă©mettons une Ă©nergie positive, et dans ce cas une parole positive (une parole impeccable !), nous recevrons une Ă©nergie positive en retour.

Ce 1er accord est aussi simple que cela ! 🙂

 

Accord n°2 – Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

 

“Vous n’ĂȘtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre rĂ©alitĂ©, de leur propre rĂȘve, de leur peur, de leur colĂšre… Lorsque vous ĂȘtes immunisĂ© contre les opinions et les actions des autres, vous n’ĂȘtes pas la victime de souffrance inutile.”

Lorsque l’on fait face Ă  une situation ou Ă  un propos, on a trĂšs (trop !) souvent tendance Ă  en faire une affaire personnelle. Mais pourquoi ? Et bien ce second accord nous fait comprendre que c’est tout simplement pour se donner de l’importance.

L’importance personnelle est la manifestation de notre Ă©goĂŻsme puisque l’on rapporte tout Ă  notre propre personne. Et pourtant les paroles et les actes des autres ne nous concernent pas directement. Ce sont des Ă©vĂ©nements extĂ©rieurs dont nous avons le choix de notre propre rĂ©action Ă  faire face Ă  cela.

Lorsque nous avons pleinement conscience de qui nous sommes rĂ©ellement, nous ne pouvons pas ĂȘtre atteints par ce genre d’Ă©vĂ©nements. Pourquoi ? Car nous connaissons notre rĂ©elle valeur !

Ramener Ă  soi ce qui appartient Ă  l’autre dĂ©clenche logiquement en nous de la peur, de la tristesse ou encore de la colĂšre. C’est pourquoi nous devons apprendre Ă  prendre du recul afin d’attĂ©nuer nos Ă©motions. Il est donc essentiel de laisser la responsabilitĂ© de la parole et des actes aux autres en se dĂ©tachant de tout cela.

Ne pas prendre les choses personnellement, c’est donc s’estimer et se libĂ©rer de la souffrance  🙂

 

Accord n°3 – Ne faites pas de suppositions

 

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer ce que vous voulez vraiment. Communiquez avec les autres de façon claire et prĂ©cise afin d’Ă©viter les malentendus et les drames.

Combien de fois vous est-il dĂ©jĂ  arrivĂ© de commencer Ă  Ă©laborer des hypothĂšses de probabilitĂ© nĂ©gative, pour Ă  la suite finir par y croire comme si vous en aviez la certitude ? “Ah ouais tout ça, sacrĂ© question !”

Ou plus synthétiquement, combien de fois avez-vous déjà vécu un malentendu parce que vous aviez émis une hypothÚse ou une supposition ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 Miracle Morning

Tout comme moi, trop souvent je prĂ©sume ! Ayons donc le courage d’exprimer nos questions et aussi nos vrais dĂ©sirs. En communiquant clairement avec les autres, nous Ă©vitons de la tristesse, de la colĂšre, des drames ou de nombreux malentendus.

SchĂ©matiquement, nous avons tendance lors d’une situation Ă  Ă©mettre de fausses thĂ©ories ayant pour consĂ©quence de mauvaises conclusions :

  1. Nos suppositions crĂ©ent nos pensĂ©es : “et si…?”.
  2. Nos hypothĂšses deviennent des croyances : “Ah oui, ça doit ĂȘtre ça !”
  3. Notre comportement entraĂźne des Ă©motions : angoisses, stress…

Exemple :

  1. Un ami passe devant nous et oublie de nous dire bonjour. Le 1er rĂ©flexe que nous avons tendance Ă  avoir est de ce dire qu’il a quelque chose contre nous, qu’il est contrariĂ© ou voire mĂȘme qu’il ne nous considĂšre plus ! En rĂ©alitĂ©, nous supposons cela en crĂ©ant des pensĂ©es (“et si… ?).
  2. Nous nous remettons en question en se demandant ce que l’on a bien pu faire pour mĂ©riter cela ! Alors on Ă©met une multitude d’hypothĂšses jusqu’Ă  mĂȘme arriver Ă  y croire et en ĂȘtre convaincu (“Ah oui, ça doit ĂȘtre ça !”).
  3. Nous nous sentons mal par rapport Ă  cette situation et cela engendre en nous de l’angoisse et mĂȘme du stress.

Et pourtant, l’ami en question Ă©tait tout simplement perdu dans ses propres pensĂ©es et ne vous avait donc logiquement pas vu…

La morale de l’histoire ? Cessons constamment de nous mettre Ă  la place des autres, et plus exactement dans leur esprit. Cessons Ă©galement de supposer que les autres savent Ă  notre place. Personne n’est dans notre esprit !

Alors communiquons, Ă©changeons, posons des questions 🙂

 

Accord n°4 – Faites toujours de votre mieux

 

“Quelles que soient les circonstances, faites toujours de votre mieux et vous Ă©viterez la culpabilitĂ©, la frustration et les regrets.”

Nous n’avons pas l’obligation de rĂ©ussir, mais simplement de faire de notre mieux. Qu’importe les circonstances, en faisant de notre mieux, nous Ă©vitons le jugement, la culpabilitĂ© et les regrets envers soi.

Alors tentons, essayons, entreprenons… Et surtout soyons indulgent et tolĂ©rant envers nous-mĂȘme ! Il est important d’accepter l’imperfection et de savoir se gĂ©rer – en faire trop nous vide de notre Ă©nergie et finit par agir contre nous ; ne pas en faire assez nous expose Ă  la frustration, le regret et la culpabilitĂ©.

Il faut donc apprendre Ă  se connaĂźtre soi-mĂȘme afin de trouver un juste Ă©quilibre pour concrĂ©tiser ses propres projets et atteindre ses objectifs. De plus, en faisant de notre mieux, nous ressentons de la satisfaction impactant la qualitĂ© de notre vie au quotidien.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 RĂ©flĂ©chissez et devenez riche

Faire de son mieux est donc une habitude Ă  prendre et qui d’ailleurs, facilite la mise en place des 3 premiers accords 🙂

 

La voix toltÚque de la liberté : briser les vieux accords

 

La vĂ©ritable libertĂ© est de pouvoir ĂȘtre libre d’ĂȘtre qui nous sommes vraiment.”

Surprise ! L’auteur ne s’arrĂȘte pas lĂ  et nous fait part de la voix toltĂšque considĂ©rant la vĂ©ritable libertĂ© comme la libertĂ© d’ĂȘtre entiĂšrement soi-mĂȘme. Qui je dois bien l’avouer n’est pas vraiment naturelle chez l’ĂȘtre humain ! Mais en rĂ©alitĂ© le vĂ©ritable obstacle Ă  cela n’est pas l’autre personne, mais bien nous-mĂȘme !

Pourtant rappelons-nous lorsque nous Ă©tions enfants. Nous vivions pleinement le moment prĂ©sent, sans se prĂ©occuper de personne et surtout sans avoir de peur, de honte ou de crainte. Au contraire, nous Ă©tions souriants, aimants, jovials, Ă©nergiques, amusĂ©s… Et pourquoi ne pas le rester en tant qu’adulte ?

Et bien nous avons subi ce que l’auteur appelle, la “domestication. Nous avons Ă©tĂ© domestiquĂ©s (Ă©duquĂ©s) selon notre propre famille, nos professeurs, la sociĂ©tĂ©… qui eux-mĂȘmes ont Ă©tĂ© domestiquĂ©s par leurs prĂ©cĂ©dentes gĂ©nĂ©rations… et ainsi de suite. Au final, tout le monde reproduit inconsciemment le schĂ©ma dans lequel il a Ă©tĂ© Ă©duquĂ©. Et d’ailleurs nous sommes capables de reproduire le mĂȘme Ă  nos enfants. Mais alors comment arrĂȘter ce processus ?

En prenant conscience de l’existence de ce schĂ©ma, nous commençons à rompre avec ces anciens accords qui ne nous correspondent pas ! Une fois que nous avons conscience de qui nous sommes vraiment, nous pouvons transformer notre ĂȘtre en nous libĂ©rant de la domestication et en y mettant de l’intention.

Redevenons de grands enfants pour ĂȘtre libre d’ĂȘtre qui nous sommes vraiment 🙂

 

Mon avis 

 

Ce livre fournit de nombreuses notions de dĂ©veloppement personnel et des outils concrets pour passer Ă  l’action. Certes, certains exemples nous paraissent Ă©vidents, mais il faut l’avouer que ce n’est pas pour autant que nous les appliquons. Un rappel ne fait donc pas de mal !

La lecture de ce “petit” bouquin peut vous permettre de trouver des rĂ©ponses Ă  vos questions. Il est trĂšs inspirant et impactant Ă  condition de passer Ă  l’action le reste de votre vie 🙂

 

Acheter les quatre accords toltĂšques sur Amazon

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ou ce résumé vous donne-t-il envie de le lire ? 

Partagez-moi vos impressions dans les commentaires ?

  • 6
    Partages