📚 La semaine de 4 heures

La semaine de 4 heures” est un livre incontournable pour tout entrepreneur. L’auteur, Timothy Ferriss, nous dĂ©voile les Ă©tapes essentielles pour briser les chaĂźnes d’un travail routinier et stressant en rĂ©duisant considĂ©rablement notre temps de travail, en nous libĂ©rant de la contrainte gĂ©ographique, et en automatisant nos revenus.

IntĂ©ressant n’est-ce pas ?! Mais si certains points de ce livre sont controversĂ©s, il a le mĂ©rite de nous faire rĂ©flĂ©chir sur notre propre projet de business.

Ce livre a inspirĂ© des milliers et des milliers d’entrepreneurs dans leur changement d’approche de l’entrepreneuriat. L’entrepreneur ne doit pas consacrer sa vie Ă  son entreprise, c’est son entreprise qui doit ĂȘtre au service de sa vie.

Vous voulez apprendre Ă  gagner plus d’argent tout en vous libĂ©rant plus de temps ? Alors dĂ©couvrez sans plus attendre le rĂ©sumĂ© de “La semaine de 4 heures” Ă  travers 12 principes Ă  retenir 🙂

 

La semaine de 4 heures : 12 principes Ă  retenir

 

Pourquoi “la semaine de 4 heures” ?

“Pourquoi la semaine de 4 heures ? Et pourquoi pas 5 heures, 10 heures ou mĂȘme 15 heures ?”

Timothy Ferriss a dĂ©cidĂ© de quitter une carriĂšre incroyable et prometteuse afin de crĂ©er sa propre entreprise en 2001. Pour cela, il s’est expatriĂ© pour rĂ©aliser ses rĂȘves et a rĂ©ussi Ă  gĂ©rer son business Ă  distance. RĂ©sultat ? Il travaille moins de 4 heures par semaine et gagne en un mois ce qu’il gagnait en un an ! Son nouvel art de vivre a totalement transformĂ© sa vie et son approche du temps, de l’argent et de la mobilitĂ©.

Que vous trouviez ça incroyable, fascinant ou alors inconcevable et dĂ©lirant, je vous propose de dĂ©couvrir sa mĂ©thode et ses conseils pour se bĂątir une vie similaire. Soyez de bons septiques intelligents, et lisez jusqu’au bout ce rĂ©sumĂ© ! 🙂

 

Introduction

 

Tim Ferriss dĂ©bute son livre par une comparaison entre deux philosophies de vie ayant des objectifs et des prioritĂ©s totalement diffĂ©rentes : La philosophie du “Nouveau Bienheureux” (NB) et la philosophie du “Remetteur Ă  Demain” (RD).

Mais quelle est la différence entre ces deux philosophies ?

  • Le “Remetteur Ă  demain” (RD) :
    • Travaille beaucoup afin de devenir patron
    • Gagne beaucoup d’argent pour acheter tout ce dont il dĂ©sire
    • Prend sa retraite tĂŽt
    • Souhaite avoir toujours plus
  • Le “Nouveau Bienheureux” (NB) :
    • Travaille le moins possible
    • Gagne beaucoup d’argent sans ĂȘtre une fin en soi
    • N’apporte pas d’importance aux biens matĂ©riels mĂȘme s’ils sont satisfaisants
    • Alterne les moments de dĂ©tentes et de “mini-retraites”

Le plus important pour les nouveaux Bienheureux n’est pas l’or ou l’argent. Leur richesse provient essentiellement d’un style de vie qui leur correspond, et dans ce cas, c’est avoir beaucoup de libertĂ© temporelle et gĂ©ographique. Ils n’ont donc pas continuellement besoin d’ĂȘtre prĂ©sents, autant physiquement que mentalement, au sein de leur entreprise ou dans la gestion de leur business.

Mais comment font-ils alors ? Voyons ensemble la mĂ©thode D.E.A.L de Timothy Ferriss 🙂

 

Méthode D.E.A.L : D pour définition

 

Principe n°1 – Le revenu relatif est plus important que le revenu absolu

L’auteur nous invite Ă  rĂ©flĂ©chir et Ă  dĂ©finir vĂ©ritablement notre projet. Que cherchons-nous rĂ©ellement ? Quel est notre objectif ? Est-ce que notre objectif est obtenir 1 million d’euros sur notre compte ? Ou alors est-ce d’avoir plus de libertĂ© ?

Être financiĂšrement riche et avoir la capacitĂ© de vivre comme un personne trĂšs riche sont deux choses bien distinctes. Il faut savoir que la valeur de l’argent est multipliĂ©e par 4 choses que nous devons contrĂŽler :

  1. Ce que nous faisons
  2. Quand nous le faisons
  3. OĂč nous le faisons
  4. Avec qui nous le faisons

C’est ce que l’on appelle le “multiplicateur de libertĂ©“, soit le maximum de libertĂ© possible dans ces quatre Ă©lĂ©ments, étant recherchĂ© par les Nouveaux Bienheureux.

Prenons un exemple trĂšs simple : un mĂ©decin qui gagne 100 000 euros par an en travaillant 80 heures par semaine VS un “nouveau riche” que nous appellerons Robert qui gagne 40 000 euros par an en travaillant 20 heures par semaine.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 L'art du calme intĂ©rieur

Et bien figurez-vous que le mĂ©decin est moins libre que Robert qui travaille 10 heures par semaine et qui gagne 40 000€ par an. Robert possĂšde une libertĂ© totale sur le quoi, le quand, le oĂč et le qui, quand nous observons le style de vie que leur permet leur argent et leur temps.

Car certes, le mĂ©decin gagne plus en revenu absolu mais quand on regarde leur revenu relatif, le mĂ©decin ne gagne alors que 24€ de l’heure comparĂ© Ă  Robert qui gagne 38,5€ de l’heure et qui peut par la mĂȘme occasion avoir le temps de profiter de sa vie.

Alors quel est l’intĂ©rĂȘt de gagner 100 000 euros par an et ne pas avoir de temps pour soi et pour profiter ? Ne pensez-vous pas qu’il est prĂ©fĂ©rable de gagner moins (en absolu) mais de travailler moins et donc d’avoir le temps de profiter de la vie ?

Et bien c’est ça la vĂ©ritable diffĂ©rence entre le revenu relatif et le revenu absolu. C’est avoir la libertĂ© et donc la capacitĂ© de choisir son style de vie ! 🙂

 

Principe n°2 –  La vision de la retraite classique est fausse

La vision classique de la retraite est fausse dÚs le départ pour 3 raisons :

  1. Elle demande que nous sacrifions les meilleures annĂ©es de notre vie, et souvent Ă  des tĂąches qui ne nous inspirent pas et que nous n’aimons pas faire.
  2. Dans la grande majorité des cas, les personnes qui prennent leur retraite doivent adopter une qualité de vie de classe moyenne voire médiocre.
  3. Et si au contraire nous assurons la qualitĂ© de vie de notre retraite comme tout travailleur acharnĂ© que nous sommes ? Et bien il est fort probable que nous nous ennuierons tellement dĂšs la deuxiĂšme semaine de notre retraite que nous sauterons sur la premiĂšre occasion venue pour replonger dans un travail. Et oui, c’est ça d’ĂȘtre un Ă©ternel et ambitieux travailleur !

La retraite ne doit pas ĂȘtre le rĂ©sultat des sacrifices d’une vie. Nous ne devons pas arriver Ă  la fin de notre vie avec des regrets du fait d’avoir manquer de temps afin de  profiter pleinement de la vie. Il sera dĂšs lors trop tard pour faire machine arriĂšre ! 🙂

 

MĂ©thode D.E.A.L : E pour Élimination

 

Principe n°3 – La loi de Pareto

La tendance de notre Ă©poque est d’ĂȘtre trĂšs occupĂ©. Nous avons donc souvent une quantitĂ© importante de chose Ă  faire. Pourtant, ĂȘtre heureux n’a strictement rien Ă  voir avec le fait d’avoir un emploi bien rempli. Et c’est ce que nous dĂ©montre Tim Ferriss dans ce chapitre en nous exposant la loi de Pareto du 20/80 :

80% des résultats sont produits par 20% des causes ou dans le sens contraire, 20% des choses produisent 80% des problÚmes.

Dans l’exemple de l’entrepreneuriat, on peut estimer que 20% des clients produisent 80% de nos soucis. Ou encore que 20% de nos clients gĂ©nĂšrent 80% de notre chiffre d’affaire.

Bien Ă©videmment, ce n’est pas toujours 20% ou toujours 80%. Ce qu’il faut retenir c’est qu’une minoritĂ© de causes engendre un maximum d’effets.

Et bien vous savez quoi ? Ce principe est universel ! On peut Ă©galement appliquer cette loi dans plein d’autres domaines de nos vies. Il nous suffit tout simplement d’identifier les 20% de nos actions qui produisent 80% de nos rĂ©sultats, et d’Ă©liminer le reste. 

Alors posez-vous maintenant les 2 questions suivantes :

  1. Quels sont les 20% de choses, de sources, qui causent 80% de mes problĂšmes ?
  2. Quels sont les 20% de choses, de sources, qui causent 80% de mon bonheur ?

Bonne rĂ©flexion ! 🙂

 

Principe n°4 – La loi de Parkinson

Dans ce chapitre, Tim Ferriss nous expose Ă©galement la loi de Parking expliquant que “le travail s’Ă©tale de façon Ă  occuper le temps disponible pour son achĂšvement“. Plus concrĂštement, cela veut dire que si nous planifions 4 heures pour accomplir une tĂąche qui n’en prend que 2, nous allons quand mĂȘme utiliser 4 heures !

Afin de gagner du temps et d’Ă©liminer ce qui est inutile, l’auteur nous recommande donc d’utiliser communĂ©ment les 2 lois prĂ©cĂ©demment citĂ©es en :

  1. En identifiant le petit nombre de tùches essentielles qui nous apportent la plus grande contribution
  2. Leur assignant une date butoire précise et trÚs proche dans le temps.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 Les 7 habitudes de ceux qui rĂ©alisent tout ce qu'ils entreprennent

À vous de jouer ! 🙂

 

Principe n°5 – La diĂšte d’informations

Les Nouveaux Bienheureux suivent ce principe Ă  la lettre. C’est Ă  dire qu’ils ne suivent absolument pas les nouvelles Ă  la radio ou Ă  la tĂ©lĂ©. Ils ne lisent pas les journaux, ne consultent pas non plus les sites d’informations gĂ©nĂ©ralistes.

Mais pourquoi font-ils cela ?

Et bien tout simplement parce que la trÚs grande majorité des sujets abordés sont :

  • nĂ©gatifs,
  • en dehors de notre sphĂšre d’influence directe
  • oubliĂ©s aprĂšs quelques jours par notre cerveau aprĂšs l’avoir traversĂ© pour rien !

En faisant une diÚte médiatique, nous évitons donc de nous bourrer le crùne de mauvaises informations. Au contraire, nous nourrissons sélectivement notre esprit, et par conséquent le faisons grandir.

Vous n’ĂȘtes pas convaincu ? Alors essayez pendant 7 jours (minimum) d’arrĂȘter de regarder les nouvelles Ă  la tĂ©lĂ© ou de les Ă©couter Ă  la radio, et notez la diffĂ©rence que cela engendre dans votre vie ! 🙂

 

Principe n°6 – L’art de faire disparaĂźtre les interruptions

Le fait d’ĂȘtre interrompu dans une tĂąche est un des Ă©lĂ©ments majeurs de notre perte de productivitĂ©. C’est pourquoi les Nouveaux Bienheureux se crĂ©ent des blocs de travail sans interruption. Comment faire ainsi  ?

Avant de nous lancer dans une tĂąche, nous devons :

  • couper toutes les notifications et alarmes de notre ordinateur ou encore de notre smartphone
  • dĂ©sinstaller les emails ainsi que tous nos rĂ©seaux sociaux prĂ©sents dans notre smartphone (Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram et j’en passe)
  • vĂ©rifier nos mails uniquement 2 fois par jour

De plus, notre portable doit donc ĂȘtre en mode avion ou Ă  minima filtrer les appels tĂ©lĂ©phoniques ayant uniquement une liste de contacts sĂ©lectionnĂ©s / privilĂ©giĂ©s qui pourront potentiellement nous appeler si, et seulement si une urgence se faisait ressentir.

Dernier point afin d’ĂȘtre plus productif, nous devons impĂ©rativement rĂ©duire les rĂ©unions (surtout nous les français !).

PrĂȘt Ă  ĂȘtre plus productif ? 🙂

 

MĂ©thode D.E.A.L : A pour Automatisation

 

Principe n°7 – L’art d’Ă©liminer, d’automatiser et de dĂ©lĂ©guer 

Tout simplement comme son intitulĂ© l’indique, nous devons :

  1. Ă©liminer les tĂąches inutiles,
  2. automatiser ce qui peut l’ĂȘtre,
  3. et déléguer ensuite le maximum à son équipe ou à des prestataires pouvant se trouver dans le monde entier.

En appliquant ce principe simple, l’entreprise devient alors Ă  votre service, et non l’inverse 🙂

 

Principe n°8 – La muse, le pilotage automatique

Pour qu’une entreprise rapporte de l’argent en pilotage automatique, il faut l’automatiser au maximum. C’est ce que les Nouveaux Bienheureux font ! Ils ne dirigent pas une entreprise mais ils la possĂšdent. Ils ne mettent pas leur vie au service de leur entreprise, ils n’en sont pas esclaves, bien au contraire ils font que leur entreprise soit au service de leur vie. LĂ  est toute la diffĂ©rence !

C’est ce que Tim Ferriss surnomme “la muse“. C’est cette entreprise que nous pouvons mettre en place, qui est totalement automatisĂ©e, et qui gĂ©nĂšre de l’argent peu importe oĂč nous sommes (au lit, en vacances, Ă  la montagne…).

Cette muse est en rĂ©sumĂ© l’aboutissement d’un brillant raisonnement et de nombreuses actions intelligemment exĂ©cutĂ©es. La dĂ©lĂ©gation et l’externalisation prennent alors tous leur sens dans le processus d’automatisation. En dĂ©lĂ©guant les tĂąches qui nous ennuient et les choses auxquelles nous n’avons aucune valeur ajoutĂ©e, notre entreprise fonctionne parfaitement bien, mĂȘme sans nous !

Avec les outils de nos jours et internet, il est maintenant beaucoup plus aisĂ© d’automatiser un business 🙂

 

Principe n°9 – L’importance de faire des tests

Tim Ferriss donne un exemple stupĂ©fiant pour nous faire comprendre facilement ce principe : moins de 5% des 195 000 livres publiĂ©s chaque annĂ©e aux États-Unis se vendent Ă  plus de 5 000 exemplaires. Cet exemple plus que concret est d’ailleurs une parfaite application de la loi de Pareto !

Comment atteindre ce rĂ©sultat ? Comment savoir si un produit va fonctionner ou non ? Ni l’intuition ni l’expĂ©rience ne nous permettront de la savoir. Ce qu’il faut, c’est tester !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 RĂ©flĂ©chissez et devenez riche

Cela peut se faire par différentes méthodes comme par exemple :

  • CrĂ©er un prototype du produit et le mettre en vente sur Ebay ou Leboncoin
  • Mettre en vente un produit qui n’existe pas (ex : place de parking)
  • Faire des publicitĂ©s sur Adwords, Facebook ou toute autre plateforme
  • Etc.

En rĂ©sumĂ©, il faut mettre en place le plus rapidement possible un prototype au contact rĂ©el avec le monde pour constater le retour du marchĂ©. En prenant ainsi les devants, nous ne perdons pas notre temps Ă  Ă©laborer et commercialiser un produit n’ayant aucun intĂ©rĂȘt sur le marchĂ© 🙂

 

Méthode D.E.A.L : L pour Libération

 

Principe n°10 – Comment s’Ă©chapper du bureau en tant que salariĂ©

Lorsque l’on haĂŻt son travail, il est essentiel de s’en Ă©chapper de maniĂšre progressive. Par exemple, nous pouvons commencer par nĂ©gocier le fait de travailler en tĂ©lĂ©travail un jour par semaine. Bien-sĂ»r, il faut dĂ©montrer Ă  quel point il est avantageux pour l’entreprise d’accepter ce tĂ©lĂ©travail. La stratĂ©gie Ă  adopter est donc d’en faire plus que nos collĂšgues durant cette pĂ©riode de tĂ©lĂ©travail afin de prouver Ă  l’entreprise que cette situation est plus profitable pour les deux parties.

En crĂ©ant du changement dans votre situation, tout le monde y gagne 🙂

 

Principe n°11 – Les mini-retraites

PlutÎt que de travailler pendant les plus belles année de leur vie et attendre leur retraite pour profiter de leur 20 ou 30 derniÚres années, les Nouveaux Bienheureux préfÚrent répartir leur retraite tout au long de leur vie.

Il faut savoir que voyager et vivre dans les pays en voie de développement comme la Thaïlande, les Philippines ou encore la Chine ne coûte quasiment rien. Il est alors possible à des prix trÚs raisonnables de prendre quelques jours pour voyager hors du pays. Vivre des expériences enrichissantes, trÚs épanouissantes et accessible à tous !

Alors qu’attendez-vous pour vous offrir des mini-retraites ? 🙂

 

Principe n°12 – L’art de combler le vide

Une fois que l’on a rĂ©ussi Ă  crĂ©er un business en automatique et Ă  externaliser plusieurs des tĂąches, nous avons maintenant le loisir d’ĂȘtre libre. Mais attention, ĂȘtre libre ne doit pas ĂȘtre synonyme d’ennui ! Pour cela, il faut savoir combler le vide en ajoutant de la vie et des nouvelles expĂ©riences afin de remplacer le temps que l’on a rĂ©ussi Ă  se libĂ©rer.

Pour ce faire, nous devons dĂ©finir ce qu’il nous plait, explorer de nouveaux horizons, se trouver des occupations qui nous inspirent, nous passionnent ou nous “challenge”. Il est d’ailleurs possible de faire des “mini-retraites” comme nous l’avons vu dans le principe prĂ©cĂ©dent, ou d’avoir un style de vie “nomade”.

En rĂ©sumĂ©, vivons nos rĂȘves et ne travaillons plus pour les rĂȘves de quelqu’un d’autre ! C’est exactement ce message que veut nous faire passer notre cher Tim Ferriss 🙂

 

Mon avis

Ce livre est extrĂȘmement motivant et inspirant ! Tim Ferriss a inspirĂ© des milliers d’entrepreneurs Ă  travers le monde, dont je m’inclue dĂšs Ă  prĂ©sent Ă  cette liste. Il a su transmettre une approche, certes quelque peu individualiste, mais trĂšs complĂšte permettant de rĂ©flĂ©chir Ă  l’utilitĂ© de nos tĂąches, Ă  Ă©liminer l’inutile et aussi Ă  vivre la vie de ses rĂȘves.

Ce livre est loin ĂȘtre de la science fiction ! De nombreux entrepreneurs se lancent dans ce type de business grĂące Ă  Internet nous offrant un important effet de levier.

Cependant, ce livre ne conviendra peut-ĂȘtre pas Ă  tout le monde mais chacun d’entre nous pourra trouver un conseil intĂ©ressant ou une idĂ©e gĂ©niale.

Et pour finir, Tim Ferriss nous challenge de trouver notre propre muse qui nous permettra de travailler moins, gagner plus et mieux vivre. Challenge accepté !

 

Acheter La semaine de 4 heures sur Amazon

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ou ce résumé vous donne-t-il envie de le lire ? 

Partagez-moi vos impressions dans les commentaires !

  • 11
    Partages