📚 59 secondes pour prendre les bonnes dĂ©cisions

 

59 secondes pour prendre les bonnes dĂ©cisions” ou “59 seconds think a little, change a lot” est un livre aussi accessible qu’intĂ©ressant pour savoir comment ĂȘtre plus heureux, prendre des dĂ©cisions, et surtout ne pas les regretter. Son auteur Richard Wiseman nous dĂ©voile son point de vue sur 10 grandes thĂ©matiques du dĂ©veloppement personnel Ă  travers des recherches et des Ă©tudes scientifiques.

Vous aussi, vous voulez ĂȘtre capable de prendre les bonnes dĂ©cisions et sans les regretter par la suite ?

Alors ce livre est fait pour vous ! Lisez sans plus attendre son rĂ©sumĂ© 🙂

 

59 secondes pour prendre les bonnes décisions

 

Le bonheur

 

Les pensées positives

Ce chapitre est trĂšs intĂ©ressant car il nous dĂ©montre que la pensĂ©e positive ne fonctionne pas toujours, et que les meilleurs moyens pour ĂȘtre heureux au quotidien sont de :

  • tenir un journal personnel,
  • donner des preuves de gentillesse,
  • avoir l’attitude de vivre dans la gratitude.

C’est ainsi que nous pouvons, entre autre, toucher du doigt le bonheur. D’ailleurs, c’est ce fameux bonheur qui a une influence directe sur notre rĂ©ussite, autant sur le plan personnel que professionnel. Et oui !

Le bonheur n’est pas la consĂ©quence de notre rĂ©ussite, mais bien la cause !

 

Qu’est-ce que le bonheur ?

On parle de bonheur, c’est super. Mais au final, Ă  quoi correspond le “bonheur” ?

Avoir plus d’argent me diriez-vous ?

Nombreux sont les personnes qui ont tendance Ă  rĂ©pondre de cette maniĂšre. Mais il a Ă©tĂ© prouvĂ© par le biais d’une Ă©tude, qu’en majoritĂ©, les personnes profitent mieux des plaisirs simples de la vie.

À partir du moment oĂč nous avons suffisamment pour vivre, une augmentation de nos revenus n’influera en rien sur notre ressenti de bien-ĂȘtre.

Certes, si l’on obtient un profit supplĂ©mentaire, nous ressentons une hausse de notre joie, mais celle va trĂšs vite redescendre et revenir Ă  la normale. Pourquoi ? Car nous nous habituons rapidement Ă  notre façon de vivre. Alors arrivĂ© Ă  un certain stade, gagner plus ou moins ne changera rien Ă  notre Ă  notre niveau de bonheur.

 

Les pensées négatives

Ce chapitre se poursuit sur le sujet des pensées négatives : sommes-nous plus heureux en chassante toute pensée négative de notre esprit ?

Et bien non ! Plus nous allons chercher Ă  les Ă©viter, plus elles vont s’accrocher Ă  nous.

Exemple : Essayez de vous maintenir l’action de ne pas penser Ă  un serpent… Et bien vous verrez que vous n’arrĂȘterez pas d’y penser Ă  chaque instant !

 

Tenir un journal personnel

Des sondages ont dĂ©montrĂ© que 90% des personnes pensent qu’il est suffisant de confier leurs problĂšmes Ă  un proche pour Ă©loigner leur contrariĂ©tĂ©.

Et pourtant, est-ce bien suffisant de se confier Ă  un proche pour Ă©vacuer son mĂ©contentement, sa dĂ©ception ou sa colĂšre ? N’est-ce pas qu’une impression de soulagement sur le moment ? Je vous laisse le soin d’en juger par vous-mĂȘme !

À contrario, des Ă©tudes ont dĂ©montrĂ© qu’Ă©crire nous permet de rĂ©flĂ©chir davantage, de prendre du recul et d’analyser plus en profondeur le problĂšme.

Alors pourquoi ne pas utiliser la pratique de l’Ă©criture dans la quĂȘte du bonheur au quotidien ?! 🙂

 

L’attitude de vivre dans la gratitude

Vivre dans la gratitude est une attitude Ă  cultiver au quotidien. Pour cela, il est essentiel de noter toutes les raisons que nous avons d’ĂȘtre heureux et Ă©panouis dans notre vie : notre job, notre famille, nos entourage, notre environnement, de pouvoir manger Ă  sa faim, d’avoir un toit, de pouvoir se dĂ©placer facilement, de voyager…

Toute personne vivant dans la gratitude a davantage confiante en son avenir et en l’humanitĂ©.

 

Les biens de consommation VS les expériences

Un petit coup de blues , une baisse de moral, et hop, on file faire quelques achats compulsifs dans les boutiques. Ça vous parle ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  Les 3 habitudes qui ont transformĂ© votre vie : CE QU'ILS ONT RÉPONDU !

Et bien oui sur le moment l’achat de biens de consommation apporte du bonheur. Mais non, ça ne dure pas Ă©ternellement, bien au contraire !

Une fois que cet achat ne nous convient plus, ne nous plait plus, n’est plus Ă  la mode… ou plutĂŽt que l’on s’y est habituĂ© et donc que maintenant on s’en est lassĂ©, nous ne ressentons plus de satisfaction ni de bonheur.

Par contre, les Ă©tudes montrent que les expĂ©riences comme les voyages, les concerts, les dĂźners aux restaurant… apportent bien plus de bonheur !

Pourquoi ? Car nous avons une mĂ©moire sĂ©lective qui oublient trĂšs facilement et rapidement la fatigue que peut engendrer un voyage, le prix du billet, les petits imprĂ©vus par ci par lĂ … pour ne conserver que les Ă©motions du moment vĂ©cu.

En rĂ©sumĂ©, les expĂ©riences nous permettent de vivre le moment prĂ©sent 🙂

 

Le sourire

Notre corps rĂ©vĂšle inconsciemment nos Ă©motions et notre ressenti  : si nous sommes heureux, nous sourions ; si nous d’accord, nous faisons signe de la tĂȘte…

Nous devenons ce que nous faisons dans la vie de tous les jours, c’est Ă  dire selon nos habitudes. Alors si nous sourions chaque jour de notre plus grand sourire pendant 15 Ă  30 secondes, nous serons tout simplement plus heureux  !

 

La persuasion

 

Ce chapitre explique, en autre, l’inutilitĂ© des rĂ©compenses, comment rĂ©ussir son entretien d’embauche ou amĂ©liorer notre vie sociale. D’autres sujets sont Ă©galement Ă©voquĂ©s dont je vous laisse le plaisir de les dĂ©couvrir durant la lecture du livre 🙂

 

 L’inutilitĂ© des rĂ©compenses

Des Ă©tudes scientifiques ont Ă©mis l’hypothĂšse que nous associons la rĂ©compense Ă  une action dĂ©plaisante.

Pourquoi ?

C’est le principe de la carotte qui fait avancer l’Ăąne : lorsque l’on n’aime pas faire quelque chose, nous obtenons une rĂ©compense pour “compenser” et soutenir notre action.

C’est pourquoi en donnant une rĂ©compense pour une action ou une situation que nous devrions aimer, nous l’associons automatiquement Ă  quelque chose de dĂ©sagrĂ©able.

 

RĂ©ussir son entretien d’embauche

  • La sympathie

Des Ă©tudes ont dĂ©terminĂ© que les recruteurs ne sĂ©lectionnent pas les candidats selon des critĂšres clairs et prĂ©cis. Enfin du moins, un seul “critĂšre” est vraiment dĂ©cisif : la sympathie du candidat.

Plus le candidat est agrĂ©able et sympathique, plus il aura de chances d’ĂȘtre choisi plutĂŽt qu’un autre.

 

  • La crĂ©dibilitĂ©

Pour augmenter notre crĂ©dibilitĂ©, il est prĂ©fĂ©rable d’annoncer en dĂ©but d’entretien nos dĂ©fauts (je prĂ©fĂšre plutĂŽt parler “d’axe d’amĂ©lioration” ayant une connotation moins nĂ©gative) afin de paraĂźtre plus honnĂȘte et transparent avec le ou les recruteurs.

Et Ă  contrario, si nous souhaitons mettre en avant nos qualitĂ©s ou toute expĂ©rience positive, il est prĂ©fĂ©rable de le faire Ă  la fin de l’entretien pour ne pas paraĂźtre trop prĂ©tentieux.

En dĂ©butant par nos axes d’amĂ©lioration et en terminant par nos points forts, nous faisons preuve de modestie 🙂

 

 

Améliorer sa vie sociale

Dans son livre “Comment se faire des amis”, Dale Carnegie estime que pour devenir sympathique, nous devons monter un rĂ©el intĂ©rĂȘt envers notre entourage.

Mais il existe bien d’autres façons !

Comme celui de devoir une petit service Ă  une personne ou encore d’ĂȘtre tout simplement plus humain, c’est-Ă -dire ne pas chercher la perfection et ĂȘtre naturel au regard des autres.

 

La motivation

 

Ce chapitre est trĂšs captivant car il met en avant les failles de la visualisation ainsi que le moyen d’atteindre ses objectifs tout en surmontant la procrastination.

 

La visualisation

Des tests ont dĂ©montĂ© que la visualisation n’est pas concrĂštement efficace pour atteindre ses objectifs.

Pourquoi ?

Car en idĂ©alisant voire mĂȘme en fantasmant certains objectifs, certaines personnes vivent dans leurs rĂȘves et ont donc tendance Ă  baisser les bras trĂšs rapidement face aux premiers obstacles.

 

Atteindre ses objectifs

  • Le plan d’action

Pour atteindre notre objectifs, nous devons d’abord connaĂźtre les diffĂ©rentes Ă©tapes qui nous mĂšneront au succĂšs. C’est pourquoi, il est nĂ©cessaire de “dĂ©couper” notre objectif final en plusieurs petits objectifs, Ă©tant plus faciles Ă  atteindre et Ă  visualiser.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 L'effet cumulĂ©

 

  • Le partage public

Partager publiquement ses objectifs avec sa famille, ses amis, ses collĂšgues… est un excellent moyen d’avancer et d’Ă©viter de procrastiner dans l’atteinte de ses objectifs.

En effet, si lorsque nous conservons notre objectif et notre plan d’action uniquement dans notre tĂȘte, nous avons plus facilement tendance Ă  ne rien faire que si nous le rendons public.

 

  • Se fĂ©liciter

À chaque action menĂ©e ou Ă©tape franchie, nous devons nous fĂ©liciter et nous rĂ©compenser. Pourquoi pas un dĂźner au restaurant ou un week-end Ă  l’Ă©tranger pour changer d’air ?

C’est important de se fĂ©liciter pour conserver notre motivation et constater notre avancement.

 

  • Écrire

Une chose Ă©galement indispensable pour atteindre ses objectifs est tout simplement de les Ă©crire. L’Ă©criture permet de garder une trace de notre engagement Ă  l’Ă©crit.

De plus, ça multiplie nos chances de rĂ©ussir nos objectifs. Alors un papier, un stylo, et notez vos objectifs  à l’Ă©crit ! 🙂

 

  • La visualisation par la double pensĂ©e

Oui nous avons vu que le fait de s’asseoir et de visualiser en idĂ©alisant et en fantasmant sur nos objectifs n’Ă©tait pas concrĂštement efficace.

Cependant, la visualisation peut trĂšs bien fonctionner en Ă©tat rĂ©aliste. C’est-Ă -dire que nous n’idĂ©alisons plus notre objectif, mais nous le rendons possible rĂ©ellement.

Pour cela, nous devons autant visualiser les avantages de notre objectif que les obstacles que nous pourrons rencontrer, afin d’envisager des actions pour continuer Ă  avancer.

Pour que la visualisation soit efficace et nous aide dans l’atteinte de nos objectifs, il est simplement question d’Ă©quilibre entre bĂ©nĂ©fices et obstacles, d’oĂč le principe de visualiser par la double pensĂ©e 🙂

 

La créativité

 

Ce chapitre dĂ©voile principalement les fausses idĂ©es que nous nous faisons du brainstorming et par consĂ©quent d’autres maniĂšres pour dĂ©velopper notre crĂ©ativitĂ©.

 

Le brainstorming

Des tests ont dĂ©montrĂ© que, dans la majoritĂ© des cas, cette technique Ă©tait moins crĂ©ative que si on laissait les personnes rĂ©flĂ©chir seules plutĂŽt qu’en groupe.

Pourquoi ?

Les Ă©tudes scientifiques en ont conclu que lorsque l’on travaillait en groupe, la rĂ©ussite tout comme l’Ă©chec ne sont pas attribuables Ă  l’individu seul, mais au groupe. C’est pourquoi chaque individualitĂ© se donnait moins Ă  fond et se sentait moins concernĂ© : “si ça Ă©choue, ce n’est pas de ma faute, mais celle de l’autre…

 

L’Ă©coute de l’homme timide

Imaginons deux personnes travaillant ensemble : l’une est sĂ»re d’elle et peu originale, l’autre est timide et crĂ©ative.

Cependant, la personne la plus sĂ»re d’elle prendra le dessus de par son tempĂ©rament, ne laissant que trĂšs peu, voire pas du tout, l’opportunitĂ© Ă  l’autre personne de s’exprimer.

OĂč est-ce que je veux en venir ?

Et bien la personne sĂ»re d’elle reprĂ©sente notre esprit conscient tandis que la personne timide reprĂ©sente notre inconscient… Vous voyez oĂč je veux en venir maintenant ?! 🙂

 

La nature

Des études ont montré que la présence de fleurs et de plantes vertes dans les bureaux augmentait légÚrement notre créativité et aiderait à trouver des solutions plus souples à nos problÚmes.

Comment l’expliquer ?

La présence de la nature de part sa verdûre nous procure un sentiment de quiétude, de sérénité et de calme.

 

La séduction

 

Ce chapitre nous expose l’art de la dĂ©duction passant par un simple contact physique et un partage d’Ă©vĂ©nements personnels.

En effet, nous devons montrer Ă  notre partenaire qu’on a Ă©tĂ© sĂ©lectif, que nous ne donnons pas notre amour Ă  tout le monde, et surtout Ă  n’importe qui.

 

L’effleurement 

Le toucher a un pouvoir important dans la sĂ©duction. Le simple fait d’effleurer le bras d’une personne permet d’augmenter favorablement les chances de voir sa demande acceptĂ©e.

Inconsciemment, l’homme qui entreprend un contact semble ĂȘtre plus ĂȘtre plus dominant que la personne touchĂ©e. Et c’est pourquoi la plupart du temps, les femmes portent plus d’attention Ă  un homme qui les effleurera plutĂŽt qu”Ă  un homme qui gardera ses distances.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:  📚 Tout le monde mĂ©rite d'ĂȘtre riche

Cependant, il faut savoir ne pas aller trop loin non plus dans le toucher messieurs, sinon gare à la gifle ! 🙂

 

Le Speed Dating

  • Le questionnement

Il s’avĂšre que les personnes Ă©tant le plus souvent recalĂ©es lors d’un Speed Dating abordaient leur interlocuteur/trice avec un sujet inintĂ©ressant ou alors une question banale comme : “vous venez souvent ici ?“.

À contrario, les personnes s’en sortant le mieux dĂ©butaient par une question plus originale comme : “et si vous Ă©tiez un animal, que seriez-vous ?

 

  • L’effet miroir

Pour que la rencontre se dĂ©roule Ă  notre avantage, et bien-sĂ»r selon notre niveau d’intĂ©rĂȘt, nous devons montrer Ă  notre interlocuteur/trice que nous sommes sur la mĂȘme longueur d’onde en prenant la mĂȘme posture, la mĂȘme gestuelle… que lui/elle.

Bien Ă©videmment, il ne faut pas en faire trop !

 

  • L’imperfection

Cela ne sert Ă  rien d’ĂȘtre ou de paraĂźtre trop parfait sur tous les points. Il est essentiel de rester authentique et soi-mĂȘme. Il faut savoir accepter ses imperfections et ne pas avoir peur de faire des erreurs.

 

Le stress

 

Comment gĂ©rer nos Ă©motions et les tensions du quotidien ? C’est ce que ce chapitre nous dĂ©taille ce chapitre avec plusieurs mĂ©thodes.

À noter qu’en trouvant la solution la plus efficace, nous amĂ©liorons notre ressenti en l’espace de quelques minutes seulement !

 

Rechercher les avantages

Positive comme négative, nous vivons dans tous les cas la situation. Alors pourquoi ne pas essayer de se focaliser uniquement sur les avantages à en tirer ?

Cette mĂ©thode permet de rechercher et de se focaliser exclusivement sur les bĂ©nĂ©fices qu’apportent les Ă©vĂ©nements. Et aussi, de prendre conscience que certains aspects semblent Ă  premiĂšre vue nĂ©gatifs, sont finalement plutĂŽt positifs pour nous.

 

L’effet placebo

Une expĂ©rience hilarante a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e par l’auteur : il a invitĂ© ses Ă©tudiants, Ă  ses frais, dans un pub. Certains Ă©tudiants Ă©taient munis d’un badge rouge, tandis que d’autres un badge bleu. Les serveurs avaient pour consigne de servir des boissons alcoolisĂ©s uniquement aux Ă©tudiants portant un badge rouge.

La chute de l’histoire ?

Ils avaient tous les symptĂŽmes d’Ă©briĂ©tĂ© et ont obtenu les mĂȘmes rĂ©sultats aux tests jusqu’Ă  ce que Richard Wiseman dĂ©voile la supercherie.

 

Que doit-on en retirer ?

Que dans 60 Ă  90/ des cas, l’effet du traitement dĂ©pend de l’effet placebo.

 

Et 4 autres thématiques vous attendent !

Afin de ne pas surcharger davantage ce résumé, je vous invite à la lecture complÚte de ce livre trÚs enrichissant. Vous pourrez y découvrir des études scientifiques sur 4 autres thématiques :

  • Le couple
  • Les enfants
  • Les dĂ©cisions
  • La personnalitĂ©

 

Mon avis

Ce livre est un excellent dans le domaine du développement personnel ! Il est simple à lire, facile à comprendre et trÚs complet grùce à de nombreux conseils applicables dans la vie quotidienne.

Ce livre est également trÚs bien structuré avec des résumés des thÚmes abordés à la fin de chue chapitre.

Sa lecture permet d’avoir un regard critique sur ce qui nous entoure, tout en obtenant des techniques simples et efficaces pour prendre les bonnes dĂ©cisions en 59 secondes !

Pour toute personne voulant s’initier ou en apprendre davantage sur le dĂ©veloppement personne, je recommande vivement ce livre !

Et vous, prĂȘt(e) Ă  prendre les bonnes dĂ©cisions en 59 secondes ? 🙂

 

Acheter 59 secondes pour prendre les bonnes décisions sur Amazon

 

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ou ce résumé vous donne-t-il envie de le lire ? 

Partagez-moi vos impressions dans les commentaires !

  • 17
    Partages